La dérive

extrait du site de la FFTT

Dérive classement phase 2 :
La dérive de phase 2, saison 2014/2015 est de 8.67.

Par rapport aux années précédentes, cette dérive est supérieure (entre 2.5 et 3 les années précédentes). En voici l’explication

Le calcul de la dérive phase 2 c’est :
Le total des points au 30 juin de tous les joueurs moins le total des points au 1er janvier de tous les joueurs, divisé par le nombre total de joueurs.
Lors du comité directeur de la FFTT du 11 avril 2015, la FFTT a adopté les modifications concernant le classement suivantes :
En partant du constat qu’un certain nombre de joueurs reprenaient une activité après plusieurs années d’arrêt avec un classement sous–évalué dû à une pénalisation annuelle trop importante (75 points) il a été décidé que :

  • Lorsqu’un joueur est en inactivité (non licencié) désormais il lui sera retiré 25 points (au lieu de 75 avant) et ce, à concurrence de 200 points (8 x 25points).
  • Afin de rester équitable, la déduction pour un joueur licencié n’ayant pas 10 parties dans la saison (donc inactif) est passée de 5 points par partie manquante à 1 point par partie manquante.

Concrètement, le total des points retirés pour le calcul des inactivités dues à des parties manquantes a été divisé par 5 (un joueur licencié inactif s’est vu retirer 10 points au lieu de 50 points). Cette modification a donc les effets que l’on peut constater.
Avec ce chiffre de 8.67 (6 mois d’activité de janvier à juin) on est proche de la dérive de phase 1 qui était de 8.54 (6 mois d’activité de juillet à décembre).

Pour mémoire :
Dérive phase 1 :  (saison 2018/2019 – 8,33 pts)
Dérive phase 2 :  (saison 2018/2019 – 8,56 pts)
__________________________________________________
Dérive phase 1 :  (saison 2017/2018 – 8,28 pts)
Dérive phase 2 :  (saison 2017/2018 – 8,40 pts)

La commission de classement.

Publicités

Sensibilisation à l’échauffement

L’échauffement est il facultatif ou obligatoire ?
Petit constat, quelques recommandations et propositions …..
Extrait du site de CDTT91

  • A tous les niveaux Le Tennis de Table reste un sport qui sollicite l’ensemble du corps qu’il est nécessaire d’échauffer
  • A tous les niveaux, nous avons envie de renvoyer la petite balle de l’autre côté du filet… il faut être vif, alerte, dynamique et bon nombre de débutants ou de niveau départemental « mouillent le maillot » pour y arriver
  • Un seul déplacement avec de mauvais appuis, un geste ou un engagement un peu plus soutenu qu’un autre et un manque de préparation au préalable peut entraîner une blessure
  • Même dans l’amusement, cela reste un sport qu’il ne faut pas négliger
  • Si personne ne s’échauffe, il est grand temps de montrer l’exemple
  • Même pour le débutant, la pratique du tennis de table sollicite certaines parties du corps qu’il ne faut pas négliger. Les articulations telles que le poignet (au service) ou l’épaule (lors d’une frappe coup droit), si elles ne sont pas échauffées, peut entraîner des blessures et/ou limiter l’efficacité à la table…
  • Un match, c’est de l’engagement et un niveau d’intensité qui nécessite forcément un échauffement au préalable
  • L’échauffement à la table est la dernière étape de l’échauffement. Commencer par la table fait intervenir de suite, certaines parties du corps pour lesquelles
    un échauffement au préalable et progressif est important
    • Ex : le Top Spin est un geste qui nécessite une grande vitesse d’exécution et c’est souvent un coup technique rapidement utilisé lors de l’échauffement à la table. Entre autres, Les articulations et muscles du membre supérieur sont sollicités avec une intensité extrême. Donc sans aucune préparation à l’effort et donc sans un échauffement hors table, les risques de blessures sont réels et le pratiquant ne peut être à son meilleur niveau de performance

    Echauffement
    Echauffement pourquoi
    Echauffement et Fatigue

    Coefficients utilisés selon les compétitions

    Voici le tableau récapitulatif des coefficients utilisés selon les compétitions :

    Compétitions par équipes Coef. Compétitions individuelles Coef.
    Championnats de France (y compris barrages et titres) (N, R, D) 1 Championnats de France senior (N) 1.5
    Challenge Bernard Jeu (N, R) 0.75 TOP National 1.5
    Championnat de France des Régions (N) 0.75 Critérium Fédéral Senior (N, R, D) 1.25
    Coupe nationale vétérans (N,R,D) 0.75 Finales par classement (N, R, D) 1.25
    Coupe nationale corporative 1 Championnats de France Jeunes (N, R, D) 1
    Interclubs jeunes (N, R, D) 0.5 Critérium Fédéral Jeunes (N, R, D) 1
    Finales Individuelles (R, D) 1.25
    Une épreuve individuelle ou par équipes au choix par ligue (R) 0.75
    Une épreuve individuelle ou par équipes au choix par département (D) 0.75
    Championnats de France Vétérans (N, R, D) 1
    Championnats de France Corporatifs (N, R, D) 1
    Tournois Nationaux et Internationaux joués en France 0.75
    Autres compétitions par équipes régionales et départementales 0.5 Autre compétitions individuelles régionales et départementales 0.5

    Les lettres N, R, D se réfèrent respectivement à National, Régional et Départemental

    Grille de calcul des points

    Un petit clic et vous trouverez la grille de calcul des points gagnés ou perdus lors des compétitions (site FFTT)

    COMPTAGE DES POINTS
    écart de points VICTOIRES DÉFAITES VICTOIRES DÉFAITES
    NORMALES NORMALES ANORMALES ANORMALES
    0-24 6 -5 6 -5
    25-49 5,5 -4,5 7 -6
    50-99 5 -4 8 -7
    100-149 4 -3 10 -8
    150-199 3 -2 13 -10
    200-299 2 -1 17 -12,5
    300-399 1 -0,5 22 -16
    400-499 0,5 0 28 -20
    500+ 0 0 40 -29

    Victoires Normales : victoire contre un joueur ayant autant ou moins de points que vous.

    Victoire Anormales : victoire contre un joueur ayant plus de points que vous.

    Défaites normales : défaite contre un joueur ayant autant ou plus de points que vous.

    Défaites anormales : défaite contre un joueur ayant moins de points que vous.